Laboratoire d'Excellence
Archimède




Programmes de recherche en résidence du LabEx Archimède
 


Le LabEx Archimède finance des programmes de recherche en mathématiques ou informatique pour l’année universitaire 2016-2017.

Il reçoit des propositions de programmes de recherche de toutes les disciplines en mathématiques et informatique.

Les programmes de recherche en résidence du LabEx Archimède sont constitués de périodes de recherche intensive, allant de deux semaines à trois mois, dans des thématiques de mathématiques ou informatique.

Les propositions sont coordonnées par un chercheur, membre d’une des unités de recherche suivantes, et d’un chercheur externe :

  • Centre de Physique Théorique (CPT),
  • Institut de Mathématiques de Marseille (I2M),
  • Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Marseille (LIF),
  • Laboratoire des Sciences de l’Information et des Systèmes (LSIS).

Le Centre International de Rencontres Mathématiques (CIRM) peut être associé aux programmes de recherche.

Les propositions doivent être adressées au LabEx Archimède, comme exposé dans les consignes pour les programmes de recherche en résidence (ci-dessous), et soumises par e-mail.

Elles devront comprendre :

  • un programme scientifique,
  • une liste de participants,
  • un budget incluant les autres recettes.

Les propositions peuvent être adressées n’importe quand dans l’année.

 

Consignes pour les programmes de recherche en résidence
 


1. Le programme de recherche en résidence du LabEx Archimède est constitué de périodes de recherche intensive en mathématiques ou informatique, rassemblant des chercheurs de différentes institutions pour travailler sur des problèmes ouverts et élaborer de nouvelles perspectives dans le domaine choisi.

2. Le directoire du LabEx étudie et évalue les propositions reçues. Les principaux critères d’évaluation sont : la qualité scientifique, l’interdisciplinarité, la participation de jeunes chercheurs, et l’existence d’autres sources de financement.

3. Les programmes de recherche en résidence du LabEx Archimède peuvent durer de deux semaines à trois mois. Ils doivent comprendre au moins 8 semaines d’invitations à Marseille (par exemple, 4 invités sur 2 semaines).

4. Chaque programme doit avoir deux coordinateurs scientifiques, qui sont responsables de :
a) la planification de toutes les activités incluses dans le programme,
b) l’élaboration de la liste des participants, classés en fonction des priorités du projet,
c) l’envoi d’un rapport final dans les 2 mois qui suivent la fin du programme.

Un des coordinateurs doit être issu de l’une des unités de recherche suivantes, partenaires du LabEx Archimède, et être présent sur toute la durée du programme :

  • Centre de Physique Théorique (CPT),
  • Institut de Mathématiques de Marseille (I2M),
  • Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Marseille (LIF),
  • Laboratoire des Sciences de l’Information et des Systèmes (LSIS).

5. Un programme de recherche en résidence inclut typiquement des interactions quotidiennes entre les participants, des séminaires ou groupes de travail hebdomadaires, des colloques intensifs, de 3 à 5 jours, avec, de préférence, une ouverture vers des chercheurs ne participant pas au programme. Les colloques peuvent être associés à des activités scientifiques au CIRM ou peuvent faire partie d’une conférence organisée par le CIRM.

6. Les coordinateurs d’un programme de recherche en résidence doivent s’engager à l’obtention de sources externes de financement.

7. Une fois le programme approuvé par le LabEx Archimède, les organisateurs seront contactés par le directeur afin de se mettre d’accord sur les points suivants :
a) dates, longueur et format du programme,
b) liste définitive des participants, période de leur séjour de recherche, financement apporté par le LabEx Archimède et autres financements externes.

Présentation Power Point

Pour tout complément d’information, vous pouvez consulter le guide des procédures du LabEx Archimède (mise à jour le 03/10/2016)

 

   
 
   


Ce site a été réalisé grâce au LabEx Archimède (ANR-11-LABX-0033) et à la fondation A*MIDEX (ANR-11-IDEX-0001-02), financés par les « Investissements d'Avenir », programme français mené par l'ANR.